Traversée à bord du Jean Nicoli de la CORSICA linea

entre Marseille et Porto-Vecchio

Ce reportage a été réalisé les 12 et 13 Juillet 2017, lors d'une traversée entre Marseille et Porto-Vecchio à bord du Jean Nicoli de la Corsica Linea, à bord duquel la Compagnie a fêté son premier anniversaire quelques semaines plus tôt (le reportage de l'anniversaire disponible ici).
 

1/4
Les passagers voyageant avec leur véhicule sont invités à embarquer environ 1h30 avant le départ, soit 16h30, après contrôle du coffre de la voiture et de l'identité des voyageurs.
 
Dès notre arrivée à bord du Jean Nicoli, nous assistons à la manoeuvre de départ vers Tunis du Danielle Casanova, navire amiral de la Corsica Linea.

1/20
En attendant le départ, prévu à 18h00, nous profitons du soleil sur les ponts extérieurs supérieurs du navire, ainsi que du pont piscine. 

1/12
Nous voyons ensuite le Salambo, cargo roulier de la CTN changer de quai au sein du port de Marseille.

1/4
Vers 18h45, c'est enfin au tour du Jean Nicoli, retardé par un véhicule bloqué au contrôle, de larguer les amarres et de quitter le port phocéen.

1/12
Lors du départ, le Jean Nicoli longe le môle croisière Léon Gourret où se trouve le luxueux paquebot Riviera d'Oceania Cruises.

1/12
Notre navire quitte le port de Marseille par la passe Nord et débarque le pilote.

1/13
La navigation au large de Marseille et des calanques de Cassis est toujours un moment privilégié apprécié des passagers, invités par les annonces à profiter de ce moment autour d'un verre à la Paillote. 

1/10
Viens ensuite le moment où un petit creux se fait ressentir. Deux formules de restauration sont proposées. Nous choisissons la première, le restaurant à la carte, proposant un large carte d'une cuisine plus ou moins raffinée mais de qualité, dans une salle à la décoration feutrée. La seconde et nouvelle formule snack permet de dîner dans le nouvelle espace situé à l'arrière du pont 7 ou en extérieur, au bord de la piscine.

1/5
Nous profitons ensuite du coucher du soleil sur le sillage du navire. Pour les passagers venus du continent, les vacances commencent en beauté ! Le Jean Nicoli croise ensuite le cargo roulier mixte Finneagle de la compagnie Finnlines, qui opère cet été sur la ligne Savone-Barcelone pour Grimaldi Lines.

1/16
Après le dîner, il est possible de poursuivre la soirée au bar central du pont 7, où un chanteur corse est présent en saison estivale. La boutique ouvre également une bonne partie de la soirée et des distributeurs à boissons ainsi que des babyfoots sont à la disposition des passagers. Au pont 8, un salon permet aux passagers n'ayant pas d'installations de se reposer au calme.

1/16
Après avoir passé une bonne soirée à bord du Jean Nicoli, le sommeil nous appelle à regagner notre installation. 

1/5
À 6h30, l'annonce du réveil retenti, le Jean Nicoli devrait accoster à Porto-Vecchio dans une heure environ. Rapidement, le navire approche de l'entrée du golfe, marquée par le sémaphore de la Chiappa.

1/24
Vers 7 heures, le Jean Nicoli entre dans le golfe de Porto-Vecchio, après avoir embarqué le pilote. Le remorqueur Persevero approche le navire pour l'assister dans son évitage et son transfert jusqu'à son quai.

1/26
Tout en douceur, le commandant Delagarde accoste le Jean Nicoli à Porto-Vecchio. Les rampes du navires se posent à 8 heures, laissant débarquer les 802 passagers.

1/11
Le Jean Nicoli à quai dans le superbe golfe de Porto-Vecchio

1/7
À 18 heures, le Jean Nicoli largue les amarres pour regagner le port de Marseille. Nous assistons à sa sortie du golfe depuis la route de la Chiappa.

1/18
Nous avons eu le plaisir de retrouver le Jean Nicoli dans une ambiance festive liée à la saison estivale qui marque le début des vacances pour la plupart des passagers.