Traversée de jour à bord du Kalliste de La Méridionale

de Marseille à Propriano

Ce reportage a été réalisé le 03 Mai lors d'une traversée de jour entre Marseille et Propriano et sur le retour, en traversée de nuit. 
Effectivement, pour la première fois, la Méridionale organise des traversées de jour avec le Kalliste, tous les dimanches, en saison, à partir du 26 Avril 2015. L'occasion de profiter, durant votre voyage, de l'air du large, de la mer et de faire des rencontres magiques avec les dauphins... 

© by AndyHumbert

Les passagers piétons sont invités à se présenter au terminal d'embarquement de La Méridionale à 09h00, soit une heure avant le départ.
Nous embarquons très rapidement après validation des billets en gare maritime (rénovée très récemment) à bord du Kalliste. Les passagers sont encore peu nombreux, du fait de la nouveauté de l'existence de ces traversées de jour, plus économiques. 
Le Piana (La Méridionale) et le Paglia Orba (SNCM) sont accostés dans le bassin de la Joliette, aux côtés du Kalliste, mais ils ne repartiront que dans la soirée.

1/5
L'embarquement de la soixantaine de passagers s'étant rapidement effectué, nous avons environ une heure pour profiter du cargo-mixte et de ses nombreux ponts extérieurs...

1/7
A 10 heures, le commandant De Santi donne l'ordre de larguer les amarres. Le Kalliste s'écarte avec délicatesse du quai, puis s'engage dans la passe Sainte Marie, offrant une vue imprenable sur le MuCEM, la cathédrale de la Major et Notre Dame de la Garde... Enfin, le pilote du port débarque.

1/10
Une fois le pilote débarqué, nous passons à côté du Château d'If et des îles du Frioul. Nous passons ensuite au large des calanques de Cassis. La météo est clémente, la mer belle à peu agitée, ce qui annonce une superbe traversée...

1/12

© by AndyHumbert

Le Kalliste offre à ses passagers tout le confort necessaire pour une traversée vers la Corse et la Sardaigne, dans une convivialité hors du commun appréciée de tous ceux qui naviguent à son bord.
Les cabines (ponts 4 et 5) sont spacieuses et chaleureuses, un salon fauteuil situé au pont 5 arrière est ouvert aux passagers n'ayant pas réservé de cabine.
Le navire dispose d'une salle de jeux, d'espace pour les enfants ainsi que d'un cinéma et d'une salle TV. Les passagers apprécient les nombreux et vastes ponts extérieurs, qui offrent une vue sur chaque bord, ce qui est très appéciable en traversée de jour.

© by AndyHumbert

Deux formules de restauration sont proposées aux passagers. Le Restaurant à la carte situé pont 5 milieu, ainsi que le self-service situé pont 6 arrière avec vue panoramique sur le sillage. Le self offre également la possibilité de se restaurer à l'extérieur, sur des tables "pic nic".
Le coeur du navire se trouve au Bar-Salon situé au pont 5 avant. Ce bar offre une carte de toutes sortes de boissons, ainsi que des biscuits d'apéritif et chips. Ce salon offre une vue dégagée sur la mer grâce aux nombreux sabords.
Quelques photos prises depuis les ponts promenades du Kalliste...
Une rencontre magique avec les dauphins !

1/5
Dans l'après-midi, les côtes corses se dessinent peu à peu sur l'horizon. La bonne visibilité nous permet de distinguer les calanques de Piana au loin, puis les îles Sanguinaires...

1/10

© by AndyHumbert

© by AndyHumbert

Encore une belle rencontre avec la nature...

1/3

© by AndyHumbert

Nous arrivons rapidement dans le golfe du Valinco, où se trouve Propriano, notre port d'escale. Avec Porto Vecchio, cette arrivée est l'une des plus belle en Corse. La nature y est encore préservée. La bonne odeur du maquis se ressent déjà sur les ponts du Kalliste... Nous embarquons le pilote par la porte de bordée tribord avant d'accoster dans le petit port de commerce de Propriano.

1/9

© by AndyHumbert

© by AndyHumbert

Nous accostons à 20 heures dans le port du golfe de Valinco. L'escale ne dure qu'une heure, ce qui ne nous laisse malheureusement pas le temps de profiter de l'Île de Beauté. Les passagers, eux, arrivent pour de superbes vacances...

1/6
Malgré la très courte durée de l'escale, nous passons un petit moment à terre, avant de rembarquer à bord du Kalliste.

1/6
Nous appareillons à l'heure, à 21 heures. Les passagers profitent de la température extérieure particulièrement agréable en passant un moment sur les ponts extérieurs, bien que le soleil soit déjà couché. Ils vont ensuite se restaurer, avant de passer une bonne nuit de sommeil...

1/8
Le lendemain matin, nous embarquons le pilote du port de Marseille au niveau du Frioul à 6h30. Notre accostage au poste 68 étant prévu à 7h30. Ce poste se situe au niveau d'Arenc, en face de la tour CMA CGM mais son accès se fait par la passe nord, ce qui oblige le navire a traverser le port dans quasiment toute sa longueur. 

1/7
Lors de la "traversée" du port autonome, nous avons croisé le Tanit, le Methania, le Corse, le Tassili II et le Danielle Casanova, avant d'entamer la manoeuvre d'évitage pour accoster au poste 68.

1/17
La manoeuvre d'évitage et d'accostage se fait délicatement. A 7h30, les rampes sont posées sur le sol marseillais. L'annonce du commissaire invitant les passagers à débarquer rententit.
Tout d'abord, un immense merci à Pascal qui a rendu ce voyage mémorable !
merci à tout l'équipage du Kalliste pour leur bonne humeur.
Un grand merci au Commandant De Santi pour son accueil en passerelle.
 

1/4
Show More