Costa Mediterranea

Nos impressions...

Dans cette partie, nous donnerons nos impressions et notre ressenti de la croisière à bord du Mediterranea

1/6
Notre escale préférée

Nous avons apprécié cette escale et l'excursion pour sa diversité et son authentiticité. Nous avons visité deux villages blanc d'Andalousie, Vejer et Conil de la Frontera, passé un petit instant sur une grande plage de l'océan Atlantique.

Nous sommes ensuite retourné au port de Cadix, où nous avons eu l'après-midi pour visiter cette très belle petite ville, particulièrement vivante.

 

1/5
L'escale que nous avons
le moins aimé

Nous étions venu à Naples avec le Costa Diadema en juillet 2015, mais nous avions privillégié une escapade sur la magnifique île de Capri. Cette fois-ci nous avons opté pour la visite du centre historique de Naples, on y trouve quelques beaux monuments mais la saleté des rues rend la balade peu agréable... 

Le port offre néanmois un réel intérêt pour les passionnés de navires pour le nombre important de ferries que l'on y trouve.

 

1/4
Le Restaurant que nous avons préféré

Le Restaurant Club Medusa est le restaurant le plus raffiné du navire, payant sur réservation. La cuisine y est gastronomique et le service irréprochable

Le prix est de 28€ par personne. Un dîner dans ce restaurant est offert aux membres Costa Club Pearl et Gold Pearl. Sur ce navire, il se trouve au pont 10, tout en haut l'atrium, on y accède par les superbes escaliers de verre. La mezzanine du pont 11 de ce restaurant n'est cependant pas exploitée.

1/6
Le Salon que nous avons préféré

Difficile d'avoir une préférence tant les salons rivalisent de confort et de surprises dans leur décoration, toujours en suivant un thème et une grande originalité. Nous avons beaucoup aimé le bar Piazza Casnova pour son confort et sa luminosité, et le Salone Orientale, au thème plus harmonieux et apaisant. Ces deux salons sont reliés par de majestueux escaliers au centre desquels on trouve une petite cascade d'eau !

1/3
Le Salon que nous avons moins aimé

La discothèque Selva se trouve aux ponts 1 et 2. Bien que située sur deux niveaux, avec mezzanine, la discothèque et sa piste de danse sont bien trop petites pour accueillir tous les passagers souhaitant y passer un moment en fin de soirée.

De plus la décoration est... "too much"...

1/4
Le Lido le plus agréable

Le Lido Apollo est situé à l'arrière du pont 9, juste derrière le buffet. On y trouve un bar, quelques tables où l'on peut manger en plein air, mais à l'abri des éléments (espace fumeur pour les tables oranges, sur bâbord et non fumeur pour les tables bleues, sur tribord). Une piscine, un peu plus petite que les deux autres est réservée aux adultes, pour plus de calme et de sérénité (cet espace est d'ailleurs devenu l'espace Serenity, totalement interdit aux enfants, sur les versions Carnival des navires de cette même classe Spirit).

Impressions Générales

Nous garderons, comme souvent, de magnifiques souvenirs de ce très beau voyage et de ce superbe navire qu'est le Costa Mediterranea, l'un des plus appréciés par la clientèle de Costa. Construit en 2003, il n'a pas encore subi de grande rénovation et cela ne s'avère pas encore nécessaire (si ce n'est le renouvellement des moquettes d'origine dans certaines espaces comme le théâtre ou les cabines). Par rapport aux navires plus récents de la flotte Costa, comme le navire amiral Costa Diadema, livré en Octobre 2014, à bord duquel nous avons effectué une croisière en juillet 2015, le Mediterranea offre une gamme plus luxueuse, plus à l'ancienne (de grandes tables rondes au restaurant principal, des chaises confortables au buffet (où l'on trouve des chaises en plastique sur le Diadema...). 

 

Le Costa Mediterranea, et donc la classe Spirit en général, semble être le juste milieu entre les paquebots d'ancienne génération et ceux d'aujourd'hui. On y trouve le confort des paquebots actuels (piscines couvertes découvrables, une majorité de cabines avec balcon) tout en conservant l'ambiance conviviale des anciens, que nous n'avons pas trouvé sur le Costa Diadema, et une capacité passager qui reste encore raisonnable, inférieure à 3000.

 

Un très grand merci à Clément. Merci à Costa Croisières.

Merci au Commandant Giuseppe Russo. Merci à Lisa et Marco pour leur bonne humeur et leur gentillesse.

 

Enfin, merci à vous d'avoir suivi le reportage de l'évènement 2016, quatrième reportage évènementiel en croisière, une aventure commencée en 2013 à bord du Costa Serena et que nous vous proposons depuis à chaque année : 

 

2013 : Costa Serena

2014 : Costa neoRomantica

2015 : Costa Diadema

2016 : Costa Mediterranea